Le temps passe et rien ne change, concours passé, épreuves écrites terminées, épreuves orales commencées mais celle pour du beurre…Des épreuves écrites qui sentent plutôt mauvais, je n’y crois pas beaucoup alors on verra !!!Ne s’attendre à rien pour ne pas être déçue…

Dans tous les domaines, ne plus rien attendre des gens, ras le bol, d’être utilisée.

.

.

Ceci, je l’écrivais le 14 mai 2010, depuis, j’ai eu mes résultats et j’ai été prise à l’oral…incroyable mais vrai ! Et encore depuis, j’ai terminé mes épreuves orales et j’attends maintenant vendredi pour avoir les résultats et savoir si je commence une nouvelle vie ou si je recycle encore la mienne un an de plus.

Le temps passe et rien ne change j’écrivais alors début mai, je ne suis plus d’accord avec ceci, les choses changent, les gens changent, tout change, à mon grand regret et avec une certaine excitation. J’aime le changement mais je n’aime pas que les gens soient changeants.

Ce concours a révélé les personnes, certaines se sont éloignées, d’autres sont parties, d’autres sont restées et d’autres encore sont arrivées.
Un concours change la donne.
J’ai des valeurs en amitié, elles sont ce qu’elles sont, elles valent ce qu’elles valent, mais je reste intransigeante. Des amis qui vous oublient, qui ne se manifestent pas au moment où vous en avez le plus besoin, des amis qui se la jouent perso ou pire encore ceux qui vous ignorent volontairement, ce ne sont plus des amis pour moi.

.

.

Je suis ce que je suis, sur bien des points il y en a à dire, mais pas en amitié, je suis présente plus que jamais. Toujours. Du genre à soutenir les autres lors de leurs épreuves même si j’ai moi-même des épreuves à travailler, du genre à faire 5O bornes ou à me lever à 5h du mat, juste pour être là, juste pour apporter le soutien nécessaire parce que pour moi quand cela fait deux ans que l’on travaille à fond un concours on ne se lâche pas à quelques jours de l’arrivée, parce que pour moi on n’utilise pas les gens lorsque l’on a besoin de quelque chose pour finir par les délaisser lorsque l’on a obtenu d’eux ce que l’on voulait…

Alors oui je n’ai peut être pas compris la notion du concours, oui j’attends peut être trop des gens mais tant pis.
Je fais le tri et il reste les amis, les vrais.
Ceux qui seront là même quand vous échouerez, ceux que vous pouvez appeler à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, ceux qui vous aident à avoir ce foutu concours même si vous êtes leur adversaire direct. Ceux qui feront partie de votre vie plus tard et de votre carrière future.

.

.

J’ai trop souvent perdu des amis, des sur qui je pensais pouvoir compter et qui un jour ou l’autre en arrivent à vous décevoir.
En ce qui me concerne, ma vie sentimentale étant au point zéro il me reste pour tout rapport humain, ma vie amicale et je dois dire que je mise beaucoup sur elle et que je la réussis plutôt bien. J’ai toujours du mal à perdre des amis mais au fil du temps je me suis faite une raison sur les gens. Ils changent, ils partent, ils s’éloignent. Je ne comprends pas toujours et cherche des personnes sûres. Cela me blesse, indubitablement, à chaque fois, je suis comme ça et n’arrive pas à changer ça, je me retranche sur moi-même et me questionne sur le pourquoi qui amène certaines personnes à s’éloigner de moi. .

.

Et puis stop !

.

J’en suis toujours au même point que lorsque j’avais 13 ans, je me fais du mal pour rien.

Au lieu de me remettre en cause sans cesse il faut que j’en vienne à accepter que ce sont les autres qui changent, qu’il y a peut être une raison au fait qu’ils sortent de ma vie, peut être qu’ils m’auraient fait plus de mal plus tard ou peut être qu’ils ne m’étaient d’aucune utilité dans ma vie à venir.

Aujourd’hui de vrais amis m’entourent et c’est bien là le principal, ils sont là et resteront si ce sont les bons ou partiront si ils trouvent mieux ailleurs.

Cet article n'est d'aucun intérêt, je le sais, mais il fallait que ça sorte !!!